Page:Anonyme - Brun de La Montaigne.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Anonyme - Brun de La Montaigne (page 9 crop).jpg

PRÉFACE


Le manuscrit qui nous a conservé tout ce que nous possédons du roman de Brun de la Montaigne est un livre de 82 feuillets ayant le format d’un in-4° (22 centimètres sur 15 centimètres et demi), écrit sur parchemin dans la seconde moitié du xive siècle. Il appartient à la Bibliothèque nationale, où il porte le no 2170 du fonds français[1]. Sous la même couverture, et par conséquent sous le même numéro, se trouve un manuscrit entièrement distinct, celui d’après lequel a été publiée en 1861 la chanson d’Aien d’Avignon qui fait partie du tome sixième du Recueil des Anciens Poëtes de la France.

Il s’en faut que les 82 feuillets du manuscrit contiennent le poëme entier : nous n’avons aucun moyen

  1. Avant 1860, ce manuscrit portait le n° 79894 de l’ancien fonds, et plus anciennement le no 646 du fonds Baluze.