Page:Anonyme - Brun de La Montaigne.djvu/157

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


VOCABULAIRE

A
Abeer 3255, désirer.
Abrivé 350, 3004, abrievés 1178, rapide ; épith. de cheval ou de destrier
Acemées 2372, asesmées 924, parées, arrangées.
Acroire 2214, prendre à crédit. Du Cange accredere 2.
Adolé 2318, souffrant.
Aflambés 3889, enflammé, ardent.
Afustés 3363, appuyé sur un bâton (fust).
Age 2784.
Agesir, accoucher ; ajut 1915, ageüe 1917.
Aisse, aise, a son — 2657.
Ajut, voy. Agesir.
Alemaigne 564.
Alenée 1092, 2039, souffle, effort.
Aler, construit avec un gérondif, 2112 ; voisse (subj.) 2129.
Alosés 1290, loué, renommé.
Amanevis 2850, préparé, instruit. Voir, pour la série des sens, Gachet, Glossaire du Chevalier au Cygne.
Amatie 2921, abattue. Diez, I, matto.
Amour, pour l’ —de 1084, pour, à cause de.
Ancesserie 16, le temps des ancêtres.
Ancïans 35.
Andoy 2191, tous deux.
Anicillés 579, anichillés 1324, anichillée 1040, annihilé.
Antie, forest — 1227, 2729. Gachet pense qu’en de tels cas il faut lire autie, ou du moins entendre ce mot au sens d’« élevé » (*altivus) ; mais il est probable qu’anti, (antiquus), à force d’être employé comme épithète d’ornement, aura fini par n’être plus qu’un mot vide de sens.
Anuitier 43, 2505, anuitiés