Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme – Bordel patriotique, 1791.djvu/47

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



----


SCENE III.

LA REINE, Mlle THEROIGNE, BARNAVE, BAILLY, LA FAYETTE.

Mlle Théroigne.

J’arrive ici fort à propos, grande Reine, pour partager vos plaiſirs. C’eſt ſous vos auſpices que j’ai conçu & exécuté l’établissement d’un Bordel patriotique. Il eſt juſte que je donne une premiere leçon de ce genre de plaiſir nouveau. Je me ſuis fait enculer ce matin par dix députés de l’Assemblée nationale, entr’autres par quatre prélats, & l’infatigable abbé Syeyes. Mon Dieu que celui-ci eſt un ex-