Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/166

Cette page a été validée par deux contributeurs.





APPENDICE


Le premier Hâ du Yasna fait passer en revue presque tout le panthéon mazdéen. Un grand nombre des divinités invoquées forment des groupes naturels et il importe de les considérer dans le groupe dont elles font partie, si l’on veut saisir clairement leurs fonctions et leurs rapports. Tels sont le groupe d’Ahura et des Amesha-Speñtas (invoqués dans le § 1) et le groupe des Génies du temps (Génies du jour avec leurs auxiliaires, §§ 3-7 ; Génies des mois, § 8 ; Génies des fêtes de saison, § 9). Nous réunirons ici brièvement les détails essentiels sur ces divers groupes, renvoyant au commentaire du texte et à l’Appendice au Sîrôza (vol. II) pour les détails plus spéciaux, et nous abstenant pour l’instant de toute considération sur l’origine lointaine et la formation des divinités considérées.



Appendice A. — Ahüra Mazda et les Amesha-Spentas

Ahura Mazda. — Speñta Mainyu et Añgra Mainyu. — Vohu Manô, Asha Vahishta, Khshathra Vairya, Speñta Ârmaiti, Haurvatàt, Ameretât.


Ahura Mazda est le dieu suprême du Mazdéisme ; les divinités secondaires, Amesha-Speñtas et Yazatas, sont sa création. Il est le créateur par excellence : dâtar, dadhvaô. Il est tout pouvoir et toute science, et