Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/165

Cette page a été validée par deux contributeurs.
19
ZEND-AVESTA : YASNA. — HA 1


20 (50). O Hâvani, saint, maître de sainteté !

O Sâvaṅhi, saint, maître de sainteté 72 [1] !

O Rapithwina, saint, maître de sainteté !

O Uzayêirina, saint, maître de sainteté !

O Aiwisrûthrima Aibigaya, saint, maître de sainteté !

O üshahina, saint, maître de sainteté !


21 (56). Si je t’ai offensé 73 [2] en pensée, en parole ou en action, avec intention ou sans intention 74 [3] ; pour cela, je te loue [de nouveau] ; je t’invite [de nouveau au sacrifice], si je t’ai manqué en quelque chose dans le sacrifice et la prière.


22 (60). Vous tous Ratus, très grands, saints, maîtres de sainteté ; si je vous ai offensés en pensée, en parole ou en action, avec intention ou sans intention ; pour cela, je vous loue de nouveau ; je vous invite de nouveau [au sacrifice], si je vous ai fait tort en quelque chose du sacrifice et de la prière.
Zôt et Râspi ensemble :

 

23 (65). Je me déclare adorateur de Mazda, disciple de Zarathushtra, ennemi des Daêvas, sectateur de la loi d’Ahura :

En l’honneur de Hâvani, saint, maître de sainteté ; pour lui sacrifier, le prier, le réjouir, le glorifier ;

En l’honneur de Sâvanhi et de Vîsya, saints, maîtres de sainteté ; pour leur sacrifier, les prier, les réjouir, les glorifier ;

En l’honneur des Génies du jour, des veilles, des mois, des saisons, des années, pour leur sacrifier, les prier, les réjouir, les glorifier.

  1. 72. On invoque, selon l’heure, le Gâh présent avec son Hamkàr. — Le Vendidad Sadé remplace cette invocation par celle du Dàta, sur les deux types donnés dans la note 14.
  2. 73. « En disant rien qui soit irrégulier » (aîghash danâ mandûm adastôharih gùft).
  3. 74. Voyant ou assoupi » (pun nikîrishn… pun sûtakih ; cf. Y. XIX, 5, texte et note).