Page:Annales de mathématiques pures et appliquées, 1810-1811, Tome 1.djvu/220

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



desquelles éliminant d’abord il viendra :


éliminant ensuite m entre ces dernières, on aura ;

Et telles sont les relations nécessaires entre les quantités connues pour que chacune des équations proposées soit comportée par les deux autres ; c’est-à-dire, pour que chacune d’elles soit la somme des produits des deux autres par certains multiplicateurs ; ce qui, en permettant d’en supprimer une quelconque, réduit à deux le nombre des équations essentiellement différentes, et rend conséquemment le problème indéterminé.

De ces relations on déduit facilement, en transposant, multipliant et supprimant les facteurs communs aux deux membres de l’équation-produit,

 ;


relation nouvelle, qui peut remplacer une quelconque des deux premières ; en les développant toutes trois, elles deviennent, après les réductions,


multipliant respectivement ces équations par et prenant la somme des produits, il viendra, en réduisant et divisant par