Ouvrir le menu principal

Page:Annales de la société Jean-Jacques Rousseau, tome 5.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.
2
ANNALES DE LA SOCIÉTÉ J. J. ROUSSEAU

PREMIÈRE PARTIE


Le texte.


I. Les Éditions


A. Première édition.



La Nouvelle Héroïse fut mise en vente à Paris en février 1761. Dès 1762 les éditeurs et contrefacteurs annonçaient un texte plus complet et plus correct : « Nouvelle édition augmentée — Seconde, troisième, quatrième édition originale revue et corrigée par l’éditeur — Nouvelle édition revue et corrigée — Édition… collationnée sur les manuscrits originaux de l’auteur. » Ces promesses n’étaient pas vaines, s’il est vrai que le texte de la Nouvelle Héloïse ne s’est pas transmis sans changements ou aventures depuis l’édition qu’imprima Rey à Amsterdam. Duchesne réédite par exemple le texte de 1761. Pour les cent premières pages de la quatrième partie[1] il n’y a guère qu’une variante. Son édition est réimprimée en 1770 ; il y a huit variantes. Le chiffre double pour l’édition de Londres [Bruxelles] 1774. Entre la première édition et celle de Musset-Pathay il y a, pour les trois dernières parties, environ soixante-cinq variantes de quelque importance[2]. Le chiffre s’allonge jusqu’à cent

  1. Choisie parce que les brouillons manuscrits ne commencent qu’à cette quatrième partie.
  2. Sans tenir compte de variantes qui peuvent avoir leur importance pour le philologue, mais qui demanderaient à être examinées une à une.