Ouvrir le menu principal

Page:Annales de la société Jean-Jacques Rousseau, tome 5.djvu/59

Cette page a été validée par deux contributeurs.
52
ANNALES DE LA SOCIÉTÉ J. J. ROUSSEAU

de dix livres et assez souvent plus de quinze[1]. (Le roman se vendait broché quinze livres.)


B. Préface et Recueil d’estampes.


Dès le 14 mars 1759, Rousseau prévenait Rey qu’il avait écrit une Préface de Julie, mais qu’elle ne paraîtrait pas avec le roman et qu’il se réservait le droit de la faire imprimer. Ce fut Coindet qui conclut le marché pour l’impression, concurremment avec les Estampes et l’Essai sur l’imitation théâtrale. La nouvelle Préface parut chez Duchesne le 16 février 1761. Rousseau se plaint d’ailleurs à cette date de n’en avoir aucune nouvelle. Il l’avait promise à Rey qui écrit le 25 février qu’elle ne lui est pas encore parvenue[2].

Préface | de la Neuvelle Hétoïse : | ou | Entretien sur les romans, | entre l’Editeur | et un homme de Lettres. | Par J. J. Rousseau, Citoyen | de Genève | A Paris, | Chez Duchesne, Libraire, rue | S. Jacques, au Temple du Goût. | MDCCLXI. | Avec Approbation et Privilège du Roi ||

Avertissement : pp. III-IV — Préface pp. 1-91. Approbation datée du 10 février 1761. « Le

  1. Prix marqués par le bibliophile inconnu qui collectionna ces catalogues (bibliothèque de Toulouse). À titre de curiosité voici le prix des exemplaires de personnages connus : Princesse de Rohan : 9 livres, 15 sols. — La Popelinière : 21 l. — d’Argenson : 17 l. 10. — Mme de Pompadour : 24 l. Mme de Luxembourg : 19 l. 10. — Princesse de Conti : 12 l. — Chancelier Maupeou : 5 l. 4. — Comte de Clermont : 12 l. 19. — Duchesse de Brancas : 20 l. 12. — Président Hénault : 8 l. (broché). — Clairaut : 9 l.
  2. Bosscha : pp. 69, 112, 204. — Œuvres : X, p. 253. — Lettre de Rey du 25 février 1771.