Ouvrir le menu principal

Page:Annales de la société Jean-Jacques Rousseau, tome 5.djvu/22

Cette page a été validée par deux contributeurs.
15
TEXTE DE LA NOUVELLE HÉLOISE

tre volumes[1] de la Nouvelle Héloïse et où il en accuse réception.

Les corrections et additions de Jean-Jacques sont assez nombreuses. Duchesne, pour établir ses quatre volumes, avait supprimé la division en six parties et numéroté à nouveau les lettres. Rousseau demande par deux notes qu’on rétablisse les parties ; il y revient au cours des volumes lorsque chaque partie devrait commencer. Duchesne avait ajouté après le titre de chaque lettre un sommaire reproduit en table des matières. Jean-Jacques efface ces sommaires, efface la table des matières des deux premiers volumes, puis se ravise : « Ces tables peuvent être bonnes à conserver avec les sommaires des lettres pour y trouver au besoin ce qu’on cherche[2]. » Les corrections typographiques sont constantes et méticuleuses. Il faut, par exemple, imprimer vûes sans accent circonflexe. La note et les citations italiennes du t. III, p. 228[3] mal comprises et mal disposées par Duchesne sont rétablies. Une note de la première partie est supprimée. Toutes les citations italiennes sont traduites, sauf deux[4] où Rousseau inscrit « reste à traduire ». Trois des additions de

  1. L’édition Duchesne est à cette date la seule en quatre volumes. Dans une lettre à Rey du 27 avril 1769 (Bosscha, p. 288), Rousseau écrit : « Je me souviens que dans une de vos éditions de la Julie pour égaliser les volumes et les mettre en quatre tomes vous les avez coupés différemment ». Nous ne connaissons d’éditions de Rey qu’en six ou trois tomes. Probablement Rousseau confond-il avec cette édition Duchesne.
  2. L’idée d’une pareille table plaisait certainement à Rousseau puisque dans un Mémoire relatif à l’édition générale de ses Œuvres envoyé à Rey en mars 1764, il propose une Table des matières qu’il fera lui-même (Bosscha, p. 207.)
  3. Partie IV. lettre 11, p. 237 du texte 1761.
  4. I, 20, 21, pp. 106, 112 (de 1761.)