Ouvrir le menu principal

Page:Anatole France - Rabelais, Calmann-Lévy, 1928.djvu/185

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHICANNEAU.

Parbleu ! C’est ma comtesse.

L’INTIMÉ.

Elle est votre servante.

CHICANNEAU.

Je suis son serviteur.

L’INTIMÉ.

Vous êtes obligeant,
Monsieur.

CHICANNEAU.

Oui, vous pouvez l’assurer qu’un sergent
Lui doit porter pour moi tout ce qu’elle demande.
Hé quoi donc ? les battus, ma foi, pairont l’amende !
Voyons ce qu’elle chante. Hon… « Sixième janvier,
Pour avoir faussement dit qu’il fallait lier,
Étant à ce porté par esprit de chicane,
Haute et puissante dame Yolande Cudasne,
Comtesse de Pimbesche, Orbesche, et caetera,
Il soit dit que, sur l’heure, il se transportera
Au logis de la dame ; et là, d’une voix claire,
Devant quatre témoins assistés d’un notaire,
Zeste ! ledit Hiérome avoura hautement
Qu’il la tient pour sensée et de bon jugement.
Le Bon. » C’est donc le nom de Votre Seigneurie ?

L’INTIMÉ.

Pour vous servir, (À part.) Il faut payer d’effronterie.

CHICANNEAU.

Le Bon ? Jamais exploit ne fut signé Le Bon.
Monsieur le Bon !

L’INTIMÉ.

Monsieur.

CHICANNEAU.

Vous êtes un fripon.