Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée




Pensées profondes de Marguerite de Golleville


(Infirmière de la Croix-Rouge), décédée en 1930.

« Quand ou veut faire le bien, il ne faut pas craindre les coups. »

« Ne peut prétendre au courage qui craint d’affronter les blessures du cœur… »

« On peut être aimable sans être aimant, et être aimant sans être aimable. »

« Aucun plaisir ne vaut celui d’en faire aux autres. »

« Il est assez fréquent que lorsqu’on fait une méchanceté,’ on fasse en même temps une sottise. »

« Toujours essayer de raisonner sa pensée, faire une guerre impitoyable au parti-pris. »

« Nous sommes riches beaucoup moins de ce que nous possédons que de ce que nous ne désirons, pas. »

« Beaucoup de gens nient l’intelligence à d’autres, parce qu’elle est d’une sorte différente de la leur. »

« Le tact, cette qualité exquise, se compose de l’intelligence vive des perceptions d’autrui, de beaucoup de délicatesse, du sentiment exact et subtil des nuances. »

« La supériorité est un isolement, aussi bien dans l’ordre intellectuel que dans l’ordre social. »

« Dites-vous bien que rien ne démoralise comme la faim, comme la misère, et soyez pitoyable. »

« Il est des disparus qui ne sont jamais des absents. »

« C’est une qualité aujourd’hui peu commune que de savoir admirer et respecter. »

« Cherchez à penser juste, et puis ne craignez pas de penser haut. »

« La politique est la science de la domination, ce n’est pas celle de la justice. »

« Une des formes les plus délicates de la charité qui donne c’est de donner en ménageant l’amour-propre de celui qui reçoit. »

« Plus on avance dans la vie, et plus on s’enfonce dans le mystère, dans l’inconnu, dans l’inconnaissable. »

« Le travail est fécond, l’aumône est stérile… Assister par le travail. »

« La vertu n’est point de ne pas connaître le mal mais de ne pas le vouloir. » « Ne rien dire qui ne soit la vérité, Ne rien vouloir qui ne soit conforme au devoir Ne rien faire qui ne puisée se justifier devant la raison. »

« Regarder toujours eu haut, et toujours en face, sans peur »

« Le bonheur est en proportion de l’oubli de soi »