Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


là au Xe siècle et c’est à eux qu’il faudrait attribuer le massacre.

L’origine de cette histoire remonte à une antiquité bien plus- -reculée. ’ Depuis que le monde est monde, deux et deux font quatre et la

surface du cercle est égale à —------

4

Les Hommes ne se sont sans doute pas révélés mathématiciens dès le jour du Fiat Lux, mais tout de même les habitants de la Planète Terre ont su observer et calculer bien avant l’époque de- Saint Hervé et avant les incursions des Normands en Bretagne. Il faut remonter bien plus loin dans’ la nuit des temps pour trouver les inventeurs de ce nombre cabalistique, uniquement composé de 7, qui, de toute éternité, dans son mystère, a déterminé la surface du Cercle. Si au nombre « seiz mil seiz. kant seiz ha seiz: ugent » (7847), qui est celui des martyrs de Lanrivoaré, nous ajou- tons le nombre 7 qui est celui des pains pétrifiés, nous obtenons le nombre « seiz mil seiz kant, seiz ha seiz ugent ha seiz » (7854) qui est précisément celui qui exprime la surface du cercle de cent unités de diamètre.

TrXlOO2

7854 n’est ni plus ni moins que-----------

4

Nos ancêtres, et nous faisons comme eux, comptaient par vingtaines : daou-ugent, tri-ugent, pewar-ugent (kant), c’houec’h- ugent, seiz-ugent, etc.. — deux-vingt, trois-vingt, quatre-vingt, (cent) six-vingt, sept-vingt, etc..

Pour exprimer 7854 en brezoneg, nous dirons toujours sept

Me, sept cents sept et sept-vingt, plus sept.

mi

Ecrivons

7 mil ……………………. 7.000

7 kant …………………… 700

h. (rfJJéyvi- i liii» «,*•••……………

Ha 7 …………………,…..

Total……………… 7-8

Pour nos Anciens, la surface du cercle s’obtenait en multipliant li< nombre cabalistique que cache aujourd’hui 7854 par le carré du diamètre. Pour arriver au même résultat, nos écoliers multi- plient le carré du diamètre par l’expression cabalistique officielle-

3,1416


en usage dans les écoles de la République et ailleurs.

4 ’.-"*C

C’est « kif-kif » comme disait avec élégance notre oncle Fran- cisque Sarcey.

La formule mnémonique complète de Lanrivoaré est incontes- tablement seiz mil seiz kant seiz ugent ha seiz. C’est une formule mnémorique des Druides, christianisée, comme les menhirs et les fontaines, par les adeptes de la Foi Nouvelle. Elle correspond exactement à la formule géométrique n vr sur 4.