Page:Amable Floquet - Anecdotes normandes, deuxieme edition, Cagniard, 1883.djvu/372

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Pièces justificatives

LA HARELLE DE ROUEN



ON trouvera, dans l’Histoire de Rouen pendant l’époque communale, de Mr A. Chéruel, t. II, p. 431-471, un long récit de la Harelle et des mesures qui furent prises pour châtier les coupables et prévenir de nouvelles révoltes. La grâce accordée par Charles VI, pendant son séjour à Rouen, « pour révérence de Dieu et de la sainte et benoîte semaine peneuse » (5 avril, veille de Pâques 1381), fut loin d’être complète. La Commune avait été supprimée : elle ne fut point rétablie. Les conséquences de la rébellion de 1381 se sont fait sentir, bien au-delà du moyen-âge, et, on peut le dire, pendant toute la durée de l’ancien régime.


UN GRAND DINER DU CHAPITRE DE ROUEN
DE PASTU DOMINI EPISCOPI LEXOVIENSIS


In nomine Domini amen. Per hoc presens publicum instrumentum pateat evidenter et sit notum quod, anno Domini millesimo IIIIcc XXVto, indictione tercia, mensis vero Junii die XXIIIIto, in die solempnitatis Nativitatis beati Johannis Baptiste, pontificis sanctissimi in Christo patris ac domini nostri domini