Page:Amable Floquet - Anecdotes normandes, deuxieme edition, Cagniard, 1883.djvu/34

Cette page a été validée par deux contributeurs.


vraie comme celle du nid de pie, est racontée au long dans les commentaires du grave et docte Chasseneux, sur la coutume de Bourgogne. Accurse, d’ailleurs, ce grand docteur, n’a-t-il pas dit qu’on pouvait plaider pour un œuf[1] ? Ainsi, dans le procès même, la folle du logis n’en est que pour la rédaction de la feuille d’audience, au défaut de celle que rédigea notre prédécesseur, le greffier du temps. Pour tout le reste, nous ne lui avons laissé que le soin de la mise en scène ; encore y avons-nous regret, tant nous craignons qu’elle ne s’en soit mal acquittée !

  1. « Pro uno ovo datur actio. »(Accurse.)