Page:Amable Floquet - Anecdotes normandes, deuxieme edition, Cagniard, 1883.djvu/270

Cette page a été validée par deux contributeurs.



L’Arrêt du Sang damné


ANECDOTE DU XVIe SIÈCLE



----



La journée du 26 août 1558 devait être longtemps mémorable, à Rouen, dans les fastes du palais. À ce jour-là avait été renvoyée la décision d’une des affaires les plus graves que le Parlement de Normandie eût jamais vu porter à sa barre. Cause importante sans doute, puisque la grand’chambre, compétente pour la juger seule souverainement, avait voulu, toutefois, que les Enquêtes, la Tournelle et les Requêtes lui vinssent en aide ; en sorte (chose presque sans