Page:Amable Floquet - Anecdotes normandes, deuxieme edition, Cagniard, 1883.djvu/180

Cette page a été validée par deux contributeurs.




LA BOISE DE SAINT-NICAISE


ANECDOTE NORMANDE