Page:Alphabet anatomic.djvu/5

Cette page n’a pas encore été corrigée


AV LECTEUR


ENtre tant de ſciences inuentees pour le ſouſtiẽ & vtilité de l’homme, il n y en à aucune qui de tout temps ait eſté plus agitee d’vne infinité de contrarierez que la Médecine, & la Chirurgie : comme termoigne aſſez Pline qui s’eſcrie à bon droict que la ſcience la plus importãte, concernant l’vſage de l’homme eſt la plus embrouiliee de diſputes & obiections. Ie penſe que la plus part de telles controuerſes forcent autãt, pour la diuerſité des maladies &c de remedes, qu’à raiſon de la cognoiſſance du ſubiect, ie dis du corps humain, de ſes partiesjG^ : du propre fieged’icelles, la faute n’eftanc, que pouf ; n’auoir parfaidemencrmcelligence de l’anatomifriq’-^ieil ; vne âr.ii-. ficielle dilleclion d’iceluy en toutes fesparrteso& pat laquelle on. cognoit leur natureljleur co.mpolîtion,adion,temperament.5& yiatj ge , à laquelle cognoilfance pour paruenir , &, en auoir vnè fcience^ bien certaine 3 i’ay vfé la plus grande partie démon aage, delpuis mon entrée en celle Vniuerfué , foubsles plus excellens Dodeurs ; &c difledeurs de nx)flre fiecie/MeflieursRondelecIouberc, L^urâs,,. & Caîloty : lefquels en celle partie , & toute autre qui concerne la Medecincjont atteint lepreiiiier râg des plus dodes , comme leurs cfcrits le tefmoignenc. I’ay faid ores vn recueil de la plufpart de mes labem’Sjpour me rafraifchir la memaifefuVitïcs^ieux ans , c5meGalien au feptiefmç de fa Méthode confeille, lequel ayant efté veu par mes plus familiers amis de raefme profefïion, comme encre autres, Maiftre Guillaume desinnocensjvn des premiers Chirurgiens de noftre liecle , & Maiftre Balthazar Gariel , maiilre iuré de cefte ville , qui ne doit rien à aucun de ceft Eftac , csnt en dodrine, qu’expérience, & plulieurs autres dodes perfonnagcsji’ay elle prié, & incité par iceux à le publier pour IVrilité comune des amateurs deTAnatomic, aufquels n’ayant peu refufer vne h honeile demande, ie te prefente fes miennes tables appellecs Alphabet Anatomic, pource qu’en icelle ie pourfuis de point enpointla dcfcription de noftrc corps 3 félon l’ordre de dilTcdion qu’onaaccouftumé de te