Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/377

Cette page n’a pas encore été corrigée


LIVRE XH~ CHAP. XXtV.

373

compagne du bon goût. Le sublime y sera moins inconnu que le beau.

On n’y cultivera point l’art perfide de blesser la vertu dans un ouvrage licencieux, sans nuire aux convenances; les livres seront, sans déguisement, tout bons ou tout mauvais; on en fera davantage, mais on les perfectionnera moins. Le travail de l’esprit deviendra une branche d’industrie. L’invention sera une faculté plus cultivée que jadis, mais la grâce et la pureté de la forme s’évanouiront. Les écrivains s’élèveront aisément à la célébrité, rarement à la gloire, il régnera une incroyable avidité de recueillir la réputation il peine semée en général, les lettres conduiront aux richesses aux honneurs, au pouvoir; mais, par exception, à l’immortalité.