Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/21

Cette page n’a pas encore été corrigée


HY!!EVit,CHAP. i7 i

.2

la députation, adoucn’ la violence de leurs prétentions, se réduire à des attaques légales, et grossir l’opposition dans la Chambre. Ils seront mille fois plus dangereux sous ce déguisement que, lorsque ennemis, à front découvert, delà constitution, ils soulevaient des orages contre elle, hors de son temple, et provoquaient toute une armée civique à repousser dans un combat leurs idées qui leur avaient mis les armes à la main. Sous le masque, ils feront des motions téméraires et agiteront les brandons de la discorde à là tribune parlementaire. Or, l’anarchie, née dans les hautes régions, gagnera bien plus vite dans le pays, si au lieu d’avoir à monter du niveau de la rue dans le palais des lois, elle n’a plus qu’à couler jusqu’à terre, comme les eaux d’une fontaine empoisonnée. Enfin, quand l’heure favorable sera venue, si jamais cette heure arrive le parti achevera son ouvrage et reprendra le nom qu’il avait quitté, le jour où i! pourra faire triompher la chose même.

Il est clair que tout ce que nous avons dit du parti républicain peut s’appliquer dans une certaine mesure, au parti légitimiste.

Déjà même ce dernier a pris les devants, et s’est fait représenter par ses chefs dans la Chambre éiective. Il continuera à suivre cette tactique, et le nombre des députés légitimistes s’accroîtra.

II.