Ouvrir le menu principal

Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/126

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA DEMOCRATIE NOUVELLE.

t22

d’acquérir peu à peu le courage civil, qui est une vertu si rare de nos jours, et dont l’absence retarde les progrès de la véritable liberté. Ils s’attacheront davantage aux institutions nationales, par cette grandeur de l’office public dont elles les investiront, et par les sacrifices mêmes qu’elles demanderont à leur ëgoisme naturel.

Enfin l’introduction du jury civil amenera le perfectionnement du jury criminel et du jury politique ces trois institutions seront aidées et finies l’une par l’autre. Le jury civil sera le premier degré d’initiation il formera l’utile et grave apprentissage de la magistrature populaire les jurés civils peuvent être amenés chaque jour à être jugés après avoir été juges; cette alternative rendra la balance de la loi plus droite et plus ferme entre leurs mains; et lorsqu’ils s’assiéront au prétoire pour décider de la liberté ou de la vie d’un prévenu, ils porteront dans leurs cœurs une plus profonde empreinte des devoirs qu’ils ont envers la société, et de la dignité formidable de leur ministère.

Terminons ce chapitre par le magnifique éloge que Blackstonc, le Montesquieu de l’Angleterre, fait du jury appliqué aux matières civiles « Je crois pouvoir l’affirmer c’est, après la Providence, cette institution qui a anermi, pour