Ouvrir le menu principal

Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/114

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA DEMOCRATIE NOUVELLE.

110

ration de nos vœux jusqu’à souhaiter et réclamer {annihilation de l’œuvre de la Constituante et le rétablissement des anciennes divisions du royaume? Non, nous savons qu’on ne reviendrait pas, sans les plus graves inconvénients, sur des changements qui ont eu lieu, il y a près d’un demi-siècle.

La division actuelle du territoire en quatrevingt-six départements offre, d’ailleurs, pour l’exécution de la loi, des avantages qu’on ne saurait contester sans injustice de plus, elle se rattache aux souvenirs du malheur et de la gloire c’est une raison, pour la .France, de tenir à la conserver. La nation en confond la pensée avec l’image des plus grands jours de ce siècle. De nouvelles habitudes se sont formées; et tout notre système financier et politique a été ëlevë sur ce système. Loin de nous l’intention d’évoquer l’esprit des ruines 1

Les considérations que nous venons d’exposer n’ont d’autre butque de faire méditer nos lecteurs sur les institutions départementales, et de provoquer les esprits à l’examen de cette question, s’il ne serait pas utile d’établir, un jour, quelques relations, entre les départements, dont la réunion représente chacune des anciennes provinces, de manière à ce que les intérêts et les vœux de-!