Page:Allais - Le Parapluie de l’escouade.djvu/97

Cette page a été validée par deux contributeurs.


POÈME MORNE

traduit du belge


Pour Mæterlinck.


Sans être surannée, celle que j’aimerais aurait un certain âge.

Elle serait revenue de tout et ne croirait à rien.
Point jolie, mais persuadée qu’elle ensorcelle tous les hommes,
sans en excepter un seul.

On ne l’aurait jamais vue rire.