Page:Allais - Le Parapluie de l’escouade.djvu/239

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHEZ ÉDISON


Un heureux hasard voulut que je rencontrasse mon excellent ami Octave Uzanne, le soir même du jour où il était allé voir Édison.

Encore sous le coup de son émotion, Uzanne me décrivit le fameux kinetograph, dont on a pu connaître les détails par le Figaro du 8 mai.

Il me sembla bien que le kinetograph ne