Page:Aimard, Auriac - Le Mangeur de poudre.djvu/69

Cette page n’a pas encore été corrigée


s’inquiète bien peu des bavards qui parlent de lui.

— Quiconque agit comme lui doit s’attendre à exciter les bavardages, observa sévèrement le maître de poste.

— Très certainement ! c’est l’immuable loi de l’humaine science, remarquablement signalée par les nombreux exemples parvenus à ma connaissance, dans le cours de mon existence, ajouta philosophiquement M. Perkins.

Chacun regarda le colporteur pour savoir comment il soutiendrait le choc d’une sentence aussi savante.

Celui-ci répliqua sans se déconcerter :

— Il arrive souvent qu’on parle de gens fort estimables, et que ceux qui bavardent sur leur compte ne les valent pas.

— Vous me faites l’effet d’avoir une fameuse tendresse pour ce Dudley ! observa le cordonnier.