Page:Aimard, Auriac - Le Mangeur de poudre.djvu/227

Cette page n’a pas encore été corrigée


fête. Un courrier du gouvernement avait annoncé dans la nuit que sir Elton, un des membres les plus distingués du comité de législation, assesseur près du tribunal criminel de New-Orléans, viendrait présider en personne les assises du district.

La population, préoccupée de l’arrivée de l’illustre gentleman, s’était réunie sur le port et épiait le moment où le bateau débarquerait ses passagers.

Effectivement, on put voir, sortir d’une tente d’honneur dressée sur le pont, le magistrat accompagné de sa famille et d’un nombreux personnel.

C’était un homme dans la force de l’âge, au visage doux et ouvert, aux yeux intelligents, à la démarche ferme et décidée.

Sa jeune et charmante femme, brune aux yeux bleus, avait a ses côtés deux jolis enfants sur lesquels un nègre veillait avec une sollicitude toute particulière.