Page:Aimard, Auriac - Le Mangeur de poudre.djvu/166

Cette page n’a pas encore été corrigée


colporteur, par le diable Charles Dudley aurait tué Overton, qu’il aurait bien fait ! le traître lui enlevait sa fiancée ; j’en aurait fait autant !

— Je sais bien ce que je vais faire, moi cria Scroggs avec un regard orageux.

— Qui d’entre vous n’agirait pas ainsi pour sa promise ? hurla Dodge en promenant ses yeux sur la salle.

— Plaise à Votre Honneur, faire arrêter ce drôle ! riposta Scroggs avec rage, en se tournant vers le juge.

Ce dernier, sortant avec peine de son immobilité, renversa la tête en arrière, clignota les yeux et dit avec effort

— Arrêtez !

— Eh je vous dis que chacun en ferait autant, si…

— ARRÊTEZ !

— Je m’arrêterai quand j’aurai fini, et pas avant ! répliqua Dodge furieux à son tour : Malé-