Page:Adelsward-Fersen - Notre-Dame des mers mortes (Venise).djvu/283

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



XIII

LÈVRES CLOSES


Le soleil brille sur le canaletto, colorant les murs des premières maisons du Ghetto. Sur le pont de marbre des femmes passent, sveltes, avec leur long châle, ce châle qui leur donne l’air d’hirondelles d’eau. À la station du vapore, assis sur les degrés d’un piédestal d’où sourit une vierge, des gondoliers fument et c’est la nonchalance exquise, déjà d’orient. Le palais Labia avec son companile, l’église San Geremia se tigrent à la lumière d’ombres bleues