Page:Adelsward-Fersen - Notre-Dame des mers mortes (Venise).djvu/263

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



XII

AGONIE


Telle qu’une reine cruelle serrant sur sa poitrine les butins d’anciennes guerres, les poings couverts de fer et ruisselants de joyaux, telle qu’une reine cruelle dans un jardin tranquille, c’est Florence au-milieu des fleurs. Chaque ville d’Italie est marquée par l’éperon d’un conquérant. Gènes a Doria, Milan a Sforza, Venise : Colleonne, Florence : Médicis. Les maisons serrées, bâties en pierres formidables et grises et d’où saillent des éperons d’acier, des lanternes