Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/77

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES GUÉPES. Zîî BDÉLYKLÉCJN. Cela te ferait donc beaucoup de peine? P1-in.oi<i.1ëôN. Oui, car le Dieu m’a répondu, un jour où je consultais l’oracle de Delphœ, que si un accusé échappait de mes mains, je mourrais desséché. npétvicuèôu. Apollôn sauveur, quel oracle! P1-iitoiatêôu. Allons, je t’en conjure, laisse-moi sortir, de peur que I ` ye ne creve. t nuètvxniëôw. Non, par Poséidônlfhilokléôn, jamais. 4 1>n1r.oi<L·EôN. Je rongerai donc le Filet à belles dents. 1s¤éLY1<1.EôN. A belles dents? Mais tu n’en as pas. 1>x~i1Lox<LÉôN. Malheur! Infortuné que je suis. Comment faire pour te tuer? Comment? Donnez—moi une épée tout de suite, ou la tablette aux condamnations. nnéwxttôw. i Cet homme va faire quelque mauvais coup. rnitomèôn. Mais non, de par Zeus! Je veux aller vendre mon âne tout bâté: c’est la nouvelle lune. .