Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/418

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de ces « surhommes » dont vous parlez toujours…

— Peut-être ! — concédai-je, afin de ne pas discuter avec une personne folle de chagrin et de honte…

Cependant je fredonnai, à l’exemple ironique des Bretons :

Il ne savait pas nager,
Et la mort l’a-a mangé !…

La rafale emporta les sons à travers cette île rase et tragique, cernée par les fureurs de l’Océan, assaillie par les mille hordes des fantômes liquides qui grimpent à ses murs de granit ; puis retombent en mugissant parmi les hydres des flots accourus pour jaillir, d’un bond éternellement victorieux, contre la fragilité des rocs et la résignation des hommes.


FIN