Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/398

Cette page n’a pas encore été corrigée


I - LE sznraur Nom 393 tions et aux protestations ridicules de son mari, elle continua. de s’expliquer, refoulant ses sanglots : - - Mieux vaut que mon cher bonheur de femme disparaisse; oui, cela vaut mieux, va!... Apres tout, c’est aussi ma tâche de chrétienne charitable, si ce n’est pas strictement ma tâche de catholique". Oh I n’insiste pas... Sans doute, ton cœur ne veut pas mc laisser... Mais ta raison l’exige!.,.. Va, va... j’ai eu ma part,}. Tu m’as donné ma part... Désormais j’aurai le bonheur encore de me souvenir... Je possède au moins un trésor de souvenirs, tu sais !... A quoi bon te défendre ‘?... Seules des. paroles droites et franches sont de mise en cet instant... Ne nous mentons pas... Ton esprit réclame ce que ta bouche refuse,.. Oui, je suis déchirée, puisque je t’aime... Oui, mon être lamentable est la pantelant, meurtri... Mais .tu me connais :§tu sais comme les résolutions de ma charité sont irrévocables. Je te le jure devant Dieu : je veux, que nous divorcions et que tu épouses Hélène. Je le veux atin que les pauvres malades soient guéris par ta science. Goulven balbutia, en essayant de larmoyer : ' ·-— Alors, c’est que tu ne m’aimes plus! ` — Si je t’aime, ne dois-je pas t’arracher aux périls . de notre existence ? Tu sais bien ce qui nous menace... Je t’aime pour toi, plus que pour moi... Mon affection n’est pas égoïste : elle te préfere à elle-méme... N’étes·vous pas de mon avis, monsieur 'Guichardot, - vous quim’avez, sur ce point, dessilléles yeux?Aujour— d’hui, je l’aime pour lui, plus que pour moi. i —- Cela n’est pas humain!... Cela n’est pas véri- table l... —- s’écria·t—il. ' . = —· Cela est chrétien cependant. Des saintes ont eu