Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/379

Cette page n’a pas encore été corrigée


\ Dans sa clarté vive, et depuis l`horizon grisâtre, se précipitaient les ruissellenienls de la mer, avant de s’écheveler en écumes contr·> les roches basses, . innombrables de Penmarch, ou boitait une procession de Bigoudins, têtes nues, à. la suite de trois bannieres. Velours cramoisi, brocart d’or,`damas d’argent, elles étaient maintenues droites, nmlgré la brise, par de solides Bretonsen vestes courL··s. Le prêtre bénissait la rumeur des eaux. L Le long de la greve, defilziient en groupes leS· femmes mitrées de guipure. lilles offraient au ciel l`ampleur de leurs fronts durs, leurs pommettes saillantes, leurs nez camards. Sur les larges manches' repliées vers le coude et ornées de géométries` mystérieuses, leurs enfants imrchaient. De leurs tempesgles rubans énormes volaient, rouges, roses ou verts. Partout ondulaient aussi les angles des pavillons hisses aux mâts du sémaphore, du vieux phare carré et crénele, dc sa chapelle, des barques échouées en ligne, de l’usine électrique qui soutient