Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/308

Cette page n’a pas encore été corrigée


" LE sunrulvr Nom 303 torture, en mentant. Leur infatuation les égare. Presque toujours le mari appelle de ses vœux secrets une rupture qui lui permette de s’amuser â sa guise, avec des maîtresses. Docteur, vous raisonnez comme ces coquettes... Ah! ce n’est pas digne de vous! Elle s’animait, le sang aux joues, piquée de ce qu’il défendît trop l\l‘“° Goulven, de ce qu’il eût accepté si vite les raisons pour ne point faillir. — Je vous ai communiqué mon opinion toute naïve, qui est sans doute une illusion? — acco1·da—t—il à voix basse. · _ — A vous de sonder le cœur d’Yvonne et ses mys- tères! —— déclara la cousine, un peu narquoise. · Apparemment, il eut peur de l’avoir vexée... Les chairs de sa figure se creusêrent; ses yeux noircirent; le rictus de sa bouche rasée devint un signe d’a1ner-_ tume et de douleur; un peu d’écume blanchit ses . levres livides, tant cette crainte torturait son corps et son esprit. · — Éle vous en supplie, bégaya·t-il, ne remuons plus rien, aujourd’hui, de ces tl‘lSÈCSS.BS... Soyons seule- ment l’un pres de l’autre... en silence,... en silence... _ Il n’en pouvait plus. Le souffle lui manquait... Ses yeux 'étaient comme ceux d’une bête aux abois. La jeune femme eut pitié. _ — Pour aujourdhui, du moins! — rectifiai—je sur " un ton de malice. + Nous entrons dans la baie de La Forest... Voicilles dunes de Beg-Meil... et, la-bas, le phare de Concarneau. La mer gonflait autour du vapeur. Elle assaillait ses flancs de tôle. Elle l'éclaboussait. Elle le bouscu- lait de son échine monstrueuse et mouvante. Gilberte cria qu’on nous attendait a table...