Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/259

Cette page n’a pas encore été corrigée


d’obtenir la complicité de mon indulgence. De moi tous attendaient la solution.

~Je me promis de bousculer les liypocrisies, puis d’établir nettement les bases -du problème. Il m’im- portait que madame Hélène confessât la vérité ’de sa liaison avec le docteur, et consentît ensuite, sur mon invite, au sacrifice pécuniaire. Il fallait qu’elle prêtât cinquante mille francs a sa cousine pour les frais de laboratoire. L’impossible serait de faire accepter la somme par Goulveu, si, comme je le supposais, la jolie veuve lui dispensait toutes ses bonnes grâces. Sous un prétexte quelconque, le brave marin, au nom de nobles et antiques scrupules, refu- serait l’argent de sa maîtresse. Que deviendrait le sérum, en ce cas? Il seyait, par conséquent, de·ma· nœuvrer avec une prudence meticuleuse, comme le capitaine qui, la main sur la roue de la barre, gouvernait le vapeur entre les troupeaux de barques. Nous traversious la rade encombrée de Quiberon, aux yeux des sardinières bavardes le long du môle.

Je continuai,?lelenden1ain,` mes opérations psychologiques dans la’ vaste lande, Près de Carnac, où s’alignent, parallèles et debout, des milliers de menhirs. Le docteur enseigne qu’ils avaient du servir de fanions au ralliement des tribus celtiques, lors des fêtes exceptionnelles. Son esprit s`évertuait, par d’éloquentes évocations préhistoriques, àravir Fame attentive de madame Hélène. Elle menait notre groupe dans l’ombre de ces piliers bruts, plus énormes a mesure que l’on approche le terre-plein final : Mme La Revellière se plaignit que l’on avançât trop vite, au pas allegre du couple. Mais la petite fille galopait derrière Domino, qui flairait la piste d`un chat. Nous