Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/203

Cette page n’a pas encore été corrigée


VI Le lendemain, Gilberte- était rétablie. Mais son caractère se transforma de jour en jour. Rien ne demeurait que par hasard, de sa moue d’infante maussade. Maintenant, folâlre et allègre, dans cette _ jupe rouge trop écourtée pour les écorchures de ses genoux, elle nous faisait, durant les promenades, mille niches plaisantes, ou déplaisantes, excitait son chien a pourchasser les brebis noires qui rompaient‘ leurs attaches, s’enfuyaient au galop. Et elle criait: « Tayautl... Tayaut!.._ » Tels les veneurs des contes. Sur quoi, les paysans accouraient se plaindre, puis réclamaient quelque dédommagement pécuniaire. Néanmoins Domino forçait les haies des fermes, et l’on entendait aussitôt l’essor épouvanté de la volaille qu’il abandonnait pour courir sus au chat, le traquer dans la maison même et jusqu’au grenier, en dépit des vieilles ·femmes furibondes sous leurs coiffes. Gilberte les narguait, loin d`en avoir peur comme devant. Au contraire, elle gambadait contente de voir son chien indemne des coups.