Page:Adam - Le Serpent noir (1905).djvu/147

Cette page n’a pas encore été corrigée


M2 _ LÈ sE1=u>EN·r Nom fange immonde encombrée de flaques, de tessons et de vieilles boîtes en métal rouillé. Sans doute, la pauvre ne se doutait pas que l’averse détériorait sa - robe déjà piteuse, et collait sur son cou les mèches "de sa coiffure défaite à demi. Car elle était là nu-tête, les yeux grossis, dans l'attitude rigide propre aux mania- ques uffligés d’une idée fixe. Une femme dou ée d’une telle hypertrophie_ des forces nerveuses devait inconsciemment agir sur celles de son entourage. Ma premiere conjecture demeurait la bonne. Madame Hélène subissait cette influence, et, avec une sensibilité plus vive, un tem- pérament plus passionné, une intelligence plus élo- quente, elle semblait plus anxieuse du destin qui se déterminerait entre les murs granitiques de ce Ke- ryannic dont la rafale secouaît les portes, dont le grain fouettait les fenêtres, dont la mer baveuse masquait l’horizon habituel. .