Page:About - La Grèce contemporaine.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE II.

LES HOMMES.


I


Population de la Grèce. ― Les Hellènes d’aujourd’hui ne sont pas des Slaves. ― Phanariotes. ― Pallicares. ― Insulaires. ― Le costume national.


La population de la Grèce est d’environ neuf cent cinquante mille habitants. Nous avons des départements plus peuplés que ce royaume.

La race grecque compose la grande majorité de la nation. C’est une vérité qu’on a essayé de mettre en doute. Suivant une certaine école paradoxale, il n’y aurait plus de Grecs en Grèce ; tout le peuple serait albanais, c’est-à-dire slave : on voit sans peine où tend une pareille doctrine, qui change les fils d’Aristide en concitoyens de l’empereur Nicolas.

Mais il suffit d’avoir des yeux pour distinguer les Grecs, peuple fin et délicat, des grossiers Albanais. La race grecque n’a que fort peu dégénéré, et ces grands jeunes gens à la taille élancée, au visage ovale,