Page:Abensour - Les vaillantes, 1917.djvu/268

Cette page n’a pas encore été corrigée


où naturellement tout était à créer, aussi bien les services de l’arrière et les services auxiliaires que les formations combattantes.

Le 6 août 1914, plusieurs femmes, sous la direction d’une actrice connue, Miss Derima Moore, se réunissent. Parmi elles, la Doctoresse Murrell, et une amazone notoire, Mrs Evelina Haverfield. Elles créent le Women’s Emergency Corps.

D’abord l’association désire uniquement jouer un rôle civil : créer un fonds de secours pour venir en aide à la Belgique martyre, former un corps d’interprètes qui à Londres et dans les principales villes anglaises se rendront utiles aux réfugiés de tous pays.

Deux mille signatures furent en quelques jours enregistrées.

Mais voici que bientôt ce rôle paraît insuffisant à nos Londoniennes. Si elles ont assez d’intelligence, d’activité, d’endurance pour remplir le rôle parfois difficile d’interprètes, pour guider dans Londres les réfugiés, pour attendre par des nuits qui seront longues et glaciales les convois de réfugiés dans les gares d’Angleterre, ne peuvent-elles, pour le plus grand bien du Royaume Uni, utiliser ces qualités sur le front ou tout au moins à l’arrière du front ? Ne peuvent-elles, à l’égal des hommes, s’habituer à des exercices, se plier à une discipline pour être comme les hommes prêtes à toute éventualité ?

Ainsi en jugent la vicomtesse Castlereagh, la marquise de Londonderry, Mrs Haverfield, Mrs Charleworth. Et elles décident de préparer méthodiquement les femmes