Page:Abensour - Les vaillantes, 1917.djvu/249

Cette page n’a pas encore été corrigée


CHAPITRE PREMIER


La résistance morale des Femmes belges.


Mme Carton de Wiart.

Cette belle attitude morale faite de fermeté intrépide et de foi en la revanche future dont nous avons vu faire preuve nos Françaises des pays envahis, les femmes Belges l’ont également soutenue pendant tout le cours de la guerre.

Comme la France, la Belgique a eu ses martyres ; femmes de Liège, de Dinant, de Louvain surtout et d’Aerschot massacrées par dizaines pendant les crises de rage des incendiaires, femmes de tant d’autres villes arrêtées pour un geste, une protestation, un secours transmis à des blessés, un acte patriotique ou charitable et qui, jugées par un nouveau tribunal de sang, convaincues facilement d’espionnage par des juges partiaux, ont été condamnées après un simulacre de jugement plus odieux que l’assassinat. Femmes de la trempe des martyres chrétiennes comme la Liégeoise L. Fresny