Ouvrir le menu principal
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CORIOLAN



ACTE I




Scène PREMIERE



CORIOLAN, ALBIN.



CORIOLAN.


QUoy toûjours les Romains viendront m’inquietter ?
Dequoy leurs Deputez peuvent-ils ſe flater,
Albin ? N’ont-ils pas ſçeu que s’ils oſoient paraiſtre,
Le Volſque de leur ſort diſpoſeroit en maiſtre ?
Que la mort ou les fers les attendoient icy ?
Ils n’ont pu l’ignorer.