Page:A. Belot - Les Stations de l’Amour.djvu/73

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ment d’abord, puis plus vite, son clitoris en feu sur celui de sa partenaire qui était resté un peu en dehors.

Penchée sur le lit, Maud regardait avec une curiosité avide le combat engagé ; moi-même je ne pouvais détacher mes yeux de cet excitant spectacle. Dora, allongée, étirée, les nerfs tendus à se rompre, serrait et crispait les poings ; les muscles de ses bras et de ses jambes se gonflaient ; son visage se convulsait sous l’empire d’une volupté inouïe. Flora, inerte, les bras en croix, semblait une visionnaire ; ses traits respiraient une joie céleste. Elle agitait néanmoins, avec un mouvement de tangage de plus en plus prononcé, ses hanches, et laissait entendre, de temps à autre, un long soupir de jouissance.

Ne pouvant plus y tenir, je glissai mon priape entre les cuisses de Maud, qui se prêta aussitôt, et je l’enfilai en levrette. Ah ! ce ne fut pas long : au bout de quelques secondes, j’activai mes mouvements, comme je le voyais faire à Flora et à Dora, et, presque simultanément, un quadruple cri de jouissance retentit, et nous nous affaissâmes, pendant que Dora et Flora se tordaient en mouvements désordonnés.

Ma Cécile, j’ai rarement éprouvé plaisir aussi aigu : je n’ai jamais vu pareil spectacle. Comme je compris bien alors l’étymologie du mot tribade, qui veut dire : frotter.

Flora, soupirant à peine, les jambes écartées, jouissant encore ! Je me glissai près d’elle et la mangeai de baisers.

— Tu est fatigué, murmura-t-elle en saisissant mon priape.

— Fatigué !… m’écriai-je, tu vas voir !…

Je bondis brusquement sur elle et, sans la moindre préparation, furieusement, je me mis à l’enfiler sans qu’elle eût la pensée ou la force de se défendre. Maître Jacques, qui n’avait pas faibli, entra plus facilement, car tout était lubréfié, élargi, disposé par la scène que je viens de te raconter. Malgré cela, Flora qui poussait de son côté, fit tout à coup entendre un cri de douleur, que je n’eus pas le

— 71 —