Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/5

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


IVANHOÉ


OU


LE CROISÉ BRITANNIQUE.


Par Walter Scott.


TRADUCTION DE M. ALBERT MONTÉMONT.


NOUVELLE ÉDITION,


REVUE ET CORRIGÉE D’APRÈS LA DERNIÈRE PUBLIÉE À ÉDIMBOURG.


Toujours de son départ il faisait les apprêts,
Disait adieu sans cesse, et ne partait jamais.

trad. de Prior.


PARIS


MÉNARD, LIBRAIRE-ÉDITEUR,


PLACE SORBONNE, 3




1837.