Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/432

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Au point de leur voyage où nous revenons à eux, ils étaient occupés à chanter un virelai : le bouffon mêlait un refrain moitié rauque moitié doux au savoir plus remarquable du chevalier de Fetterlock ou au cadenas[1].


le chevalier.

Lève-toi, douce Anna-Marie,
Déjà revient l’astre du jour ;
Il revient dorer la prairie,
Et le brouillard fuit à son tour.
Les oiseaux dans l’épais bocage
Ont repris leur joyeux ramage ;
Debout, l’aurore est de retour.
Du chasseur absent de sa couche
Le cor sonne aux bois d’alentour,
D’où le cerf effrayé débouche ;
Et l’écho charmé du désert
Redit ce sauvage concert.
Lève-toi donc, Anna-Marie ;
Sors de ta chaste rêverie,
Et viens, de ta maison chérie,
Folâtrer sur le gazon vert.


wamba.

Quel bruit résonne à mon oreille ?
Ô Tybalt, ne m’éveille pas ;
Sur le duvet quand je sommeille,
Qu’un doux songe a pour moi d’appas !
Que sont, près d’un rêve paisible,
Les plaisirs du monde éveillé ?
Tybalt, j’y suis peu sensible,
Mon cœur en est peu chatouillé.
Devant le brouillard qui s’élève,
Que l’oiseau répète ses chants ;
Que du cor, au milieu des champs,
Le bruit aigu monte et s’élève :
Des sons plus doux et plus touchants
Me flattent pendant que je rêve ;
Mais ne crois pas qu’en ces moments
Ton amour occupe mon rêve.


« Délicieuse chanson ! » dit Wamba quand ils l’eurent finie, « et belle morale, je le jure par ma marotte. Il me souvient que je la chantais un jour à mon camarade Gurth qui, par la grâce de Dieu

  1. Fetter, fers ; lock, chaîne ou tresse ; c’est-à-dire le chevalier de la Chaîne de fer. Ici, ce mot composé signifie cadenas, et nous l’avons déjà employé plusieurs fois dans ce sens. a. m.