Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/412

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


gageraient leur vie aussi facilement qu’ils engagent leurs terres. Tu ratifieras, tu accompliras toutes les promesses que je pourrai faire en ton nom, mon frère ?

— N’en doute pas ; et je bénis le ciel, qui dans ma misère m’a envoyé un tel consolateur… Cependant garde-toi de leur accorder trop promptement ce qu’ils te demanderont ; car c’est le propre de cette race maudite de demander des marcs pour obtenir des onces. Au surplus, fais comme tu jugeras convenable, car je suis au désespoir : à quoi me servirait tout mon or, si l’enfant de mon amour venait à périr ?

— Adieu donc, dit Nathan, et puisse-t-il t’arriver selon tes désirs ! »

Ils s’embrassèrent et partirent chacun par une route différente. Higg les regarda s’éloigner.

« Ces chiens de juifs ! » dit-il au bout de quelques instants, « ne pas faire plus d’attention à un membre libre d’une corporation, que si j’étais un esclave ou un Israélite circoncis comme eux ! Ils auraient bien pu, il me semble, me jeter un ou deux sequins. Rien ne m’obligeait à leur apporter ce maudit griffonnage, au risque d’être ensorcelé, comme bien des gens m’en ont averti. Je me soucie bien du morceau d’or que la jeune fille m’a donné, si, à Pâques prochain, lorsque j’irai à confesse, je dois être blâmé par le prêtre, et obligé de lui donner le double pour me réconcilier avec l’Église, et peut-être encore, par dessus le marché, recevrai-je le nom de messager boiteux des juifs ? Je crois, en vérité, que cette fille m’a ensorcelé pendant que je me tenais dans la salle. Mais il a en toujours été de même ; juif ou gentil, toutes les fois que, dans sa maison, il y avait une commission à faire, personne ne pouvait rester en place ; et, ma foi ! moi-même, quand j’y pense, je donnerais outils, boutique, enfin tout ce que je possède, pour lui sauver la vie. »


CHAPITRE XXXIX.


Ô jeune fille ! tout impitoyable que soit ton cœur, le mien ne le lui cède pas en fierté.
Seward.


Le jour où le jugement de Rébecca, si on peut l’appeler ainsi, avait été prononcé, était sur son déclin : le soleil faisait place aux