Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/356

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ractère sans une vocation sincère, profanent le saint ministère et mettent en danger les âmes de ceux qui se rangent sous leur direction, lapides pro pane condonantes eis, leur donnant des pierres au lieu de pain, comme dit la Vulgate.

— Oh ! s’il n’avait fallu que de mauvais latin pour me rompre le crâne, il n’aurait pas résisté si long-temps. Je dis que débarrasser un tas de prêtres vains et orgueilleux comme toi de leurs bijoux et de leurs affiquets, c’est prendre à bon droit les dépouilles des Égyptiens.

— Tu n’es qu’un clerc de grand chemin, » dit le prieur tout bouffi de colère ; « excommunicabo vos.

— Tu ressembles bien plus toi-même à un voleur et à un hérétique, » répliqua l’ermite indigné. « Je n’empocherai pas ainsi l’affront que tu ne crains pas de me faire devant mes paroissiens, quoique je sois ton révérend frère : ossa ejus perfringam, je te romprai les os, comme dit la Vulgate.

— Holà ! s’écria le capitaine, faut-il que des révérends prêtres en viennent à ces extrémités ? Toi, prieur, si tu n’as fait ta paix avec Dieu, ne provoque pas davantage notre chapelain ; et toi, ermite, laisse à ton tour s’éloigner en paix le révérend père en Dieu comme un homme qui a payé sa rançon. »

Les archers séparèrent les deux prêtres courroucés, qui continuèrent néanmoins à crier et à se dire des injures en mauvais latin, que le prieur débitait avec plus de facilité, et l’ermite avec plus de véhémence. Enfin, le prieur reprenant son sang-froid, ne tarda pas à s’apercevoir qu’il compromettait sa dignité en se querellant avec le chapelain de ces outlaws, et les deux frères qui composaient sa suite étant venus le joindre, il partit avec beaucoup moins de pompe, et d’une manière plus apostolique, du moins en ce qui avait rapport aux choses périssables de ce monde, que lorsqu’il était arrivé.

Il ne restait plus qu’à demander au Juif quelques sûretés pour la rançon qu’il avait à payer, tant pour le prieur que pour lui-même. Il donna donc un billet payable au porteur, revêtu de son sceau, sur un de ses coreligionnaires à York, pour mille couronnes et quelques marchandises qui y étaient spécifiées.

« Mon frère Sheva, » dit-il en poussant un profond soupir, « a la clef de mes magasins.

— Même celle du caveau voûté ? » lui demanda tout bas le capitaine.