Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/256

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXVI.


Le cheval le plus ardent sera parfois tout de glace, et le plus lourd tout de feu ; parfois le moine jouera le rôle de fou, et le fou le rôle de moine.
Vieille ballade.


Lorsque Wamba, couvert du froc de l’ermite, son capuchon sur la tête et une corde pour ceinture, se présenta à la grande porte du château de Front-de-Bœuf, la sentinelle lui demanda quel était son nom et ce qu’il voulait.

« Pax vobiscum ! répondit le fou. Je suis un pauvre frère de l’ordre de Saint-François qui vient ici remplir son ministère auprès des malheureux prisonniers détenus dans ce château.

— Tu es un moine bien hardi, riposta la sentinelle, de venir dans un lieu où, sauf notre ivrogne de chapelain, un coq de ton plumage n’a pas chanté depuis vingt ans.

— Néanmoins, je te prie de m’annoncer à ton maître : je t’assure que ma visite lui sera agréable, et que le coq chantera de manière à ce que tout le château l’entende.

— Fort bien ; mais si je suis réprimandé d’avoir quitté mon poste pour t’annoncer, compte bien que j’essaierai si la robe grise d’un moine est à l’épreuve d’une flèche à plume d’oie grise. »

En achevant cette menace, la sentinelle quitta la porte du donjon et se rendit dans la grande salle pour annoncer à Front-de-Bœuf l’extraordinaire nouvelle qu’un moine était dehors, et demandait à être admis dans le château. À sa grande surprise, il reçut l’ordre d’introduire sur-le-champ le saint homme ; et ayant pris avec lui quelques autres gardes, de crainte de surprise, il obéit avec empressement.

L’audace inconsidérée qui avait poussé Wamba dans cette dangereuse entreprise ne put tenir devant un homme si redoutable et si redouté que Reginald Front-de-Bœuf ; il prononça son Pax vobiscum ! sur lequel il comptait tant pour bien jouer son rôle, avec une certaine hésitation et avec moins d’assurance qu’il ne l’avait fait jusqu’alors. Mais Front-de-Bœuf était accoutumé à voir les hommes de tous rangs trembler en sa présence, de telle sorte que le trouble du moine supposé ne lui donna aucun soupçon.