Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/217

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


point l’art de faire le verre ni celui de le peindre. L’orgueil de votre aïeul Wolfganger fit venir de Normandie un artiste pour orner son château de ces nouvelles décorations, qui donnent à la lumière dorée du ciel tant de couleurs fantastiques. L’étranger arriva ici, pauvre, mendiant, bas et servile, prêt à ôter son bonnet au moindre domestique de la maison ; il s’en retourna, opulent et plein d’orgueil, révéler à ses rapaces compatriotes les richesses et la simplicité des nobles saxons. Cette folie, Athelstane, avait été prévue et prédite par les descendants de Hengist et de ses tribus grossières, qui conservaient religieusement les mœurs de leurs pères. Nous appelâmes ces étrangers, nous en fîmes des amis, ou des serviteurs de confiance ; nous adoptâmes leurs arts, et en accueillant leurs artistes nous méprisâmes l’honnête simplicité, la rustique bonhomie de nos aïeux, et nous devînmes énervés par le luxe des Normands, long-temps avant d’être vaincus par leurs armes. Notre régime domestique, paisible, libre et sans apprêts, était bien préférable à ces mets sensuels, dont la recherche nous a rendus esclaves de ces conquérants étrangers.

— Maintenant, reprit Athelstane, je trouverais excellente la plus modeste nourriture, et je suis étonné, noble Cedric, que vous puissiez vous rappeler si fidèlement des faits déjà loin de nous, lorsque vous oubliez jusqu’à l’heure du dîner.

— C’est temps perdu, » se dit à lui-même Cedric impatienté ; « je vois bien qu’il ne faut lui parler que de son appétit. L’âme de Hardicanut s’est emparée de son corps, et il n’a pas d’autre plaisir que de bâfrer, avaler des flots de vin, et en demander toujours. Hélas ! » ajouta-t-il en le regardant avec une sorte de compassion, « pourquoi faut-il qu’un si noble extérieur serve d’enveloppe à un esprit aussi lourd ? Pourquoi faut-il qu’une entreprise telle que la régénération de l’Angleterre roule sur un pivot si imparfait ? Une fois marié à lady Rowena, elle pourrait relever et ennoblir cette âme lourde et assoupie dans des organes si matériels ; elle pourrait réveiller en lui des sentiments de patriotisme. Mais comment y penser, lorsque Rowena, Athelstane, et moi-même, nous sommes les prisonniers de ce brutal maraudeur, et que nous ne le sommes peut-être que parce qu’on craint de nous voir rendre à notre nation son indépendance. »

Pendant que le Saxon était plongé dans ces pénibles réflexions la porte s’ouvrit, et on vit entrer un écuyer tranchant, tenant en main la baguette blanche, emblème de son office. Ce personnage