Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 12, 1838.djvu/148

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


en effet ils s’aperçurent que la pointe d’une lance avait pénétré à travers sa cuirasse et lui avait fait une grave blessure au côté gauche.


CHAPITRE XIII.


Approchez, dignes héros ! s’écria le fils d’Atrée, sortez de la foule qui vous entoure, vous qui, par l’habileté, la force et le courage, pouvez prétendre à surpasser la renommée de vos rivaux. Cette génisse, dont vingt bœufs n’égalent point le prix, est promise à celui qui lancera le plus loin la flèche ailée.
Iliade.


Le nom d’Ivanhoe ne fut pas plus tôt connu qu’il vola de bouche en bouche avec toute la célérité que l’intérêt peut commander et la curiosité recevoir. Il ne fut pas long-temps à parvenir jusqu’aux oreilles du prince, dont le front s’obscurcit en l’entendant prononcer ; il s’efforça toutefois de cacher son trouble à ceux qui l’entouraient, et promenant de tous côtés un regard dédaigneux, « Milords, dit-il, et vous surtout, sire prieur, que pensez-vous de la doctrine des anciens sur les attractions et les antipathies innées ? Il me semble que je devinais la présence du favori de mon frère lorsque je cherchais à pénétrer le mystère dont ce jeune homme s’obstinait à s’envelopper.

— Front-de-Bœuf doit se préparer à restituer le fief d’Ivanhoe, » dit de Bracy qui, après avoir pris une part glorieuse au tournoi, avait déposé son casque et son bouclier, et s’était de nouveau mêlé à la foule des seigneurs qui entouraient le prince.

— Oui, ajouta Waldemar Fitzurse, il est probable que ce jeune vainqueur va réclamer le château et le manoir que Richard lui avait assignés, et que la générosité de Votre Altesse a depuis donnés à Front-de-Bœuf.

— Front-de-Bœuf, reprit Jean, est un homme qui avalerait trois manoirs comme celui d’Ivanhoe, plutôt que de rendre gorge d’un seul. Du reste, messieurs, j’espère qu’ici personne ne me contestera le droit de conférer les fiefs de la couronne aux fidèles serviteurs qui m’entourent, et qui sont prêts à remplir le service militaire d’usage à la place de ceux qui, abandonnant leur patrie pour