Page:Œuvres de Chapelle et de Bachaumont.djvu/255

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Nous avons dit, après beaucoup d’autres, et tout annonce, en effet, que Bachaumont ne contribua pas peu, à former aux lettres Madame de Lambert, dont il avoit épousé la mère, Madame veuve de Courcelles, en 1665. Seulement il paroîtroit que les premiers qui ont ainsi rapproché leurs deux noms se sont exclusivement renfermés dans ce qui touchoit à la littérature, sans aller jusqu’aux rapports de beau-père à belle-fille, et surtout de pupille à tuteur. M. Ravenel, si distingué par ses propres travaux et toujours si bienveillant pour ceux des autres, nous a donné connoissance d’une pièce du temps qui, envisagée dans tous ses détails, présente plus d’un côté curieux. C’est un factum ayant pour titre : Réponses de la dame Marquise de Lambert à plusieurs faits avancés par M. Le Coigneux de Bachaumont dans les requêtes qu’il a présentées en l’instance d’entre eux. Cette pièce porte la date, mise à la main, de 1687. Si, au lieu d’être les éditeurs de Bachaumont, nous étions ceux de Madame de Lambert, peut-être, suivant les us et coutumes de tout bon éditeur, ne manquerions-nous pas, sur