Page:Œuvres de Chapelle et de Bachaumont.djvu/194

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PARODIE D’UN AIR DE LULLI
Au sujet d’une visite que quelques poëtes avaient été rendre
au grand Condé, retiré pour lors à Chantilly.

Que fait à Chantilly Condé, ce grand héros
    Et le plus bel esprit de la nature ?
Il admire les vers de trois ou quatre sots,
Et c’est de quoi Chapelle ici murmure.
Se peut-il qu’aujourd’hui ce prince si parfait
              N’ait plus qu’un Martinet1
                  Pour son Voiture.


1. Auteur de quelques vers jugés par Chapelle assez inférieurs à ceux de Voiture pour qu’il ait cru pouvoir établir une pareille opposition entre les deux noms.